L’Europe veut forcer Apple à lancer un iPhone avec USB-C d’ici deux ans – Législation – info

La Commission européenne, division antitrust et réglementaire de l’industrie de l’Union européenne (UE), a proposé une loi visant à faire en sorte que tous les smartphones disposent d’un port de charge USB-C standard. Selon l’agence, la mesure a un impact positif sur la diminution des déchets électroniques, réduit le nombre de chargeurs disponibles et apporte une commodité au consommateur. Il est évident qu’Apple devrait être le plus durement touché par le changement, car les iPhones ont toujours une entrée Lightning.

Dans le meme genre : L'Europe veut normaliser l'USB-C, y compris les iPhones devraient entrer dans la règle ; comprendre

La Commission européenne souhaite que tous les fabricants adoptent des ports USB-C sur les smartphones et autres appareils (Image : Ajay Suresh/Flickr)

L’UE soutient la vente de téléphones cellulaires sans chargeurs

Outre les smartphones, la loi proposée par la Commission européenne Universalize L’entrée USB-C est également valable pour les appareils photo, les tablettes, les consoles portables, les écouteurs et les microphones portables.

A voir aussi : Google Doodle rend hommage à Christopher Reeve, l'éternel Superman

La mesure prévoit également que la vente de chargeurs sera déliée de la vente d’appareils, de sorte que le consommateur achète les articles séparément. La Commission européenne affirme que la vente séparée réduira davantage les dépenses et l’impact environnemental sur la production et l’élimination des chargeurs portables, « favorisant ainsi une transition verte et numérique », indique la note de l’agence.

Le plan de l’UE prévoit la vente séparée d’appareils et de chargeurs pour éviter le gaspillage (Image : Divulgation/Commission européenne)

« Nous avons laissé suffisamment de temps à l’industrie pour proposer ses propres solutions, mais c’est maintenant le moment de mettre en œuvre des mesures législatives en faveur du chargeur commun », déclare Margrethe Vestager, responsable du Commission européenne de la concurrence. « Il s’agit d’une victoire importante pour nos consommateurs et pour l’environnement. »

La

nouvelle loi a un impact plus important sur Apple

La nouvelle loi proposée par l’UE devrait principalement cibler la seule marque disposant d’une gamme de smartphones utilisant le connecteur Lightning pour alimenter la batterie. Apple a toujours son propre modèle de chargeur, tandis que ses concurrents, tels que Motorola et Xiaomi, ont déjà migré vers USB-C dans leurs dernières lignes de smartphones.

Même la nouvelle gamme de smartphones de la société, l’iPhone 13, n’a apporté aucune modification significative concernant le chargeur utilisé. En fait, la société a maintenu le connecteur Lightining, qui a commencé à être implémenté sur l’iPhone 5 en 2012.

Thierry Breton, commissaire de l’agence de régulation de l’UE, souligne que la législation vise à apporter de la commodité aux consommateurs :

« Les chargeurs sont essentiels pour la plupart de nos appareils électroniques. Avec de plus en plus d’appareils, la vente de chargeurs qui ne sont pas nécessaires ou qui ne dialoguent pas avec tous les appareils. Nous allons mettre un terme à tout ça. Avec notre proposition, les consommateurs européens pourront utiliser un chargeur unique pour tous

La proposition réglementaire de la Commission européenne exige la révision de la directive sur les équipements radio, un cadre réglementaire européen, et doit être envisagée et approuvée par le Parlement européen.

Toutefois, si elle est approuvée, les fabricants ont jusqu’à 24 mois pour suivre la nouvelle règle. Il convient de rappeler que le Parlement a déjà signalé la demande d’un modèle de chargeur en 2020, lorsqu’il a voté l’approbation précise pour la Commission de formuler une nouvelle loi sur le sujet.

La Commission veut garantir une norme à « l’autre bout du câble »

La Commission se montre également soucieuse d’assurer la compatibilité à l’autre extrémité du câble. Le but du chargeur universel pourrait être menacé si la prise de charge est différente, et l’UE le sait.

L’autre extrémité du chargeur fera l’objet de la Commission de régulation de l’écoconception, qui devrait avoir lieu plus tard cette année, conformément à la proposition envoyée ce jeudi (23).

Selon les enquêtes de l’agence elle-même, chaque consommateur européen dispose en moyenne de trois chargeurs de téléphones portables, mais seulement deux sont utilisés fréquemment. Malgré cela, 38 % se sont plaints au moins une fois de ne pas pouvoir recharger leur appareil en raison du manque de compatibilité entre les câbles.

Les données montrent également que les clients ont même dépensé 2,81 milliards de dollars par an pour l’achat de chargeurs. La facture des déchets est également élevée : la pile de câbles inutilisés atteint 11 000 tonnes par an.